Rapport d’orientation 2008-2009

RAPPORT D’ORIENTATION 2008–2009 Assemblée générale ordinaire 14 et 15 juin 2008 Grenoble

1- Réforme des séries générales du lycée, place et identité des SES et de la série ES.

Les mois et l’année scolaire qui s’annoncent seront sûrement, sauf recul du gouvernement, ceux de l’annonce et de la mise en place de la réforme du lycée. Dans ce contexte, l’assemblée générale de l’Apses affirme des principes intangibles sur la base desquels des propositions pourraient être dégagées.

1.1. La place des SES dans le tronc commun de 2nde. Pour que les élèves de seconde de l’enseignement général puissent à la fois, bénéficier d’une véritable initiation aux Sciences Economiques et Sociales, et être acteurs de leur orientation, l’Apses demande une généralisation des SES à l’ensemble des élèves des classes de seconde générale, sur la base annuelle de 3h hebdomadaires, dont une heure de TD hebdomadaire (en demi classe). La place des SES dans le tronc commun de 2nde POUR : 847 (96,14 %) CONTRE : 34 (3,86 %) ABSTENTION : 41

A la date de l’assemblée générale, la semestrialisation ou la trimestrialisation des enseignements de détermination est une piste couramment évoquée. Le débat sur cette éventualité a permis de dégager un ensemble d’arguments opposables, dans l’hypothèse même où elle ne s’accompagnerait pas d’une diminution du volume global annuel d’heures d’enseignement.
- La trimestrialisation est rejetée à l’unanimité. Trois mois ne peuvent suffire à aucune discipline scolaire pour transmettre des savoirs et des savoir-faire.
- La semestrialisation établirait une hiérarchie entre disciplines dans l’esprit des élèves, des familles et de l’institution elle-même. Il y aurait les matières importantes, celles conservant un horaire annualisé et les matières secondaires, non annualisées.

La périodicité des SES en seconde : la semestrialisation (en équivalent 80h année) POUR : 240 (37,97 %) CONTRE : 392 (62,03 %) ABSTENTION : 290

1.2. L’attachement aux séries de l’enseignement général et la présence des SES en séries L et S. l’Apses réaffirme son attachement au maintien des séries. Dans la perspective de ce maintien, l’assemblée générale de l’Apses se déclare favorable à la présence d’une option de sciences économiques et sociales dans les séries L et S. Enseigner les SES en séries L et S POUR : 714 (85,71 %) CONTRE : 119 (14,29 %) ABSTENTION : 74

1.3. L’évolution des programmes. Le rapport d’orientation proposait un ensemble de questions au débat dans les régionales sur :
- le respect de la démarche des SES (croisement des regards sur des thèmes d’étude versus entrée par les théories ou disciplines cloisonnées, …)
- les pistes pour un allègement (quel niveau, quelle procédure).
- la clarification des moments de mobilisation des différentes sciences sociales (quelle articulation, dosage).
- la place à accorder à l’initiation aux méthodes des sciences économiques et sociales.
- les contenus pour les TD en SES. Les débats suscités par ces questions ont révélé la volonté d’engagement d’un certain nombre de collègues dans une réflexion de fond sur les programmes de SES, mais aussi sur l’articulation compétences /connaissances, ou sur l’appropriation des compétences par les élèves. Ces deux axes de réflexion sont au centre de projets de journées de réflexion et de formation. Un groupe de réflexion sur les programmes est constitué. Il rendra ses premières orientations à la fin août 2008. L’analyse devra tenir compte des conclusions du rapport de la commission présidée par Roger Guesnerie. L’articulation compétences /connaissances est prise en charge par un groupe de réflexion qui propose une première rencontre sous forme de colloque les 6 et 7 septembre 2008, colloque dont la visée est de « relancer une dynamique de réflexion pour penser et repenser les SES en prenant en compte les acquis des sciences de l’éducation ».

2- Stages et partenariats

2.1. La date du stage national. Compte tenu de la participation de l’APSES aux Journées de l’économie les 20-21-22 novembre 2008, période à laquelle se déroule traditionnellement le stage national, moment clé de la vie de l’association, il est décidé que le stage national se déroulera au cours du mois de janvier 2009.

2.2. Le thème du stage national. Le thème "L’école, approche économique, approche sociologique", a été approuvé par l’assemblée générale. Une autre proposition d’intitulé ("Comment apprend-t-on ?") a été rejetée, mais un atelier reprenant cette thématique sera organisé parallèlement aux ateliers disciplinaires. Cet atelier permettra de prolonger et d’approfondir les travaux du groupe de réflexion sur l’articulation compétences /connaissances. Intitulé du Stage National : « Comment apprend-t-on ? » POUR : 142 (16,80 %) CONTRE : 701 (83,20 %) ABSTENTION : 79

2.3. L’organisation du stage national. Les modalités d’organisation du stage national sont reconduites. Deux demi-journées de conférences encadrent deux demi-journées de travail en ateliers. Un atelier pédagogique de réflexion et d’échange sur l’appropriation des connaissances et compétences (“Comment apprend-t-on ?”) sera organisé parallèlement aux ateliers disciplinaires associés aux conférences.

2.4. L’articulation des partenariats. Depuis plusieurs années, l’Apses mène une politique de partenariats avec le monde universitaire : OFCE, AFS, EEP, ENS. Cette politique a porté ses fruits et doit être poursuivie. Mais un risque de saturation des disponibilités des adhérents et des moyens organisationnels existe. Pour y faire face, il convient d’organiser la rotation des partenariats d’une année sur l’autre et de favoriser l’organisation de stages et de conférences décentralisés par les régionales. Concernant les formations en partenariat avec l’EEP, les ENS, l’OFCE ou d’autres partenaires à venir, un vote a eu lieu sur la question de la durée de ces formations (réduire de 2 à 1 jour). Les résultats de ce vote sont les suivants : Stage dans le cadre des partenariats sur 2 jours POUR : 706 (95,02 %) CONTRE : 37 (4,98 %) ABSTENTION : 179 2.5. Licences SES. L’Apses doit-elle participer à la promotion et au développement de cursus universitaires pluridisciplinaires (type « Licence SES ») ?

Participation au développement et à la promotion des licences SES POUR : 81 (19,90 %) CONTRE : 382 (80,10 %) ABSTENTION : 459

2.6. Partenariat CNAM

L’APSES doit-elle s’associer, avec le CNAM, sur Paris, à l’organisation de conférences de SES (3 par an) mêlant conférences d’universitaires et d’enseignants de SES du secondaire ? Compte tenu de la faiblesse des informations que nous avons eu à propos de cette proposition (Monsieur Laville n’a finalement pas pu venir à l’AG), la décision sur ce partenariat est repoussée au CD de rentrée où nous souhaiterions la présence de Monsieur Laville.

3. Vie associative.

3.1. Adhésions. Nous avons connu une hausse de plus de 50% des adhésions, une partie est évidemment imputable aux déclarations hostiles aux SES et à la série ES, en premier lieu celles de Xavier Darcos, mais elles sont aussi imputables au travail efficace et visible de l’Apses, aux modalités rapides et simples d’adhésion en ligne. L’objectif est de fidéliser ces nouveaux adhérents (20% des adhérents 2006-2007 n’ont pas – encore - renouvelé leur cotisation) et de continuer à en attirer de nouveaux. Le niveau des adhésions est l’affaire de tous, c’est aussi surtout un travail de terrain et de fourmis mais un travail essentiel pour la représentativité et la visibilité de l’APSES.

3.2. Apses-Info. Malgré la difficulté à obtenir des contributions de collègues et des annonceurs, malgré les risques de redondance avec IDEES et les autres moyens de circulation de l’information (liste de diffusion, forum, site), il existe une forte opposition à la suppression de la version papier l’Apses-Info. De nombreux collègues restent attachés à la réception d’Apses Info en version papier. De plus, c’est aussi un moyen de communication vers l’extérieur, pour nos partenaires comme pour l’institution. Suppression de la version papier d’Apses Info POUR : 179 (17,49 %) CONTRE : 721 (82,51 %) ABSTENTION : 23

3.3. La lettre de l’Apses. La lettre de l’Apses sera envoyée à nouveau dans chaque établissement et à tous les adhérents à la rentrée scolaire 2008. 3.4. Liste de diffusion et site. Le rapport d’orientation posait la question du remplacement de la liste de diffusion adhérents par un forum, afin de résoudre l’encombrement de la liste à certaines périodes. L’assemblée générale a approuvé la création d’un forum sur le site apses.org, auquel peuvent s’inscrire les seuls adhérents de l’Apses. Création d’un Forum sur le site apses.org POUR : 588 (66,89 %) CONTRE : 291 (33,11 %) ABSTENTION : 43

En revanche, la liste de diffusion adh-apses est maintenue. L’assemblée générale ayant voté contre sa suppression. Suppression de la liste de diffusion adh-apses POUR : 139 (16,20 %) CONTRE : 719 (83,80 %) ABSTENTION : 64

3.5. Instances et régionales. La réalisation d’un mode d’emploi des régionales a été adoptée, il sera réalisé au plus vite afin de permettre aux régionales en sommeil ou sans représentants d’avoir un guide pour se développer. La mise en place d’une procédure de vote et/ou consultation par Internet des membres du Comité Directeur voire des adhérents sera abordée lors du comité directeur de rentrée.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales