articles de ce dossier

Contribution de la régionale de Dijon

SUR LA SECONDE…

Nous faisons l’hypothèse que les SES font partie du tronc commun de la classe de seconde… comme l’affirmait Xavier Darcos le 14 décembre (juste avant de repousser sa réforme…).

Il nous semble important que les SES participent comme les autres disciplines à la formation du citoyen. Elles ne sont donc pas uniquement une propédeutique à la série ES.

Le programme de seconde ne va pas si mal mais comment le met-on en œuvre ? avec quels Savoir Faire ? (au niveau de la recherche, lecture d’info, Internet, expression orale…). Quid du décryptage de l’actualité ?? Et il faut maîtriser des notions, du vocabulaire spécifique…

Il serait aussi souhaitable de ne pas rester uniquement sur le cas de la France et chaque thème devrait permettre de développer des aspects internationaux…

Mais attention, cela peut charger encore le programme d’où un risque de saupoudrage !

Faut-il avoir des préconisations dans les programmes ?

Si les SES sont dans le tronc commun, il faudrait donc introduire 2 axes : rôle de l’Etat et de la fiscalité ; développement durable… (même si le DD est aussi vu en HG…).

C’est par la forme de notre enseignement que nous pourrons évoluer et faire évoluer nos programme (type TPE de SES par exemple) : mais cela nécessite de travailler en groupes réduits… (24 maxi !)

Problème de la gestion du temps avec de telles évolutions : c’est chronophage ! et quid du programme ??? et donc de l’évaluation… (des élèves mais aussi professeurs lors des inspections !)

Il faudrait limiter le programme à 8 problématiques ! mais lesquelles ??? 2 par thèmes du programme actuel (à choisir dans une liste de 3 ou 4 ?? )

Il nous semble important de partir de ce qui marche au lycée, l’expérience des TPE, insister sur les savoir faire…

SUR LA SÉRIE E.S. …

La suppression de la SVT (imposée par Allègre) en reportant l’horaire sur les langues ou sur des dédoublements par exemple est une piste souhaitable par la majorité des collègues présents.

Il faut continuer à réfléchir sur une meilleure coordination entre les disciplines de la filières (HG et SES, Maths et SES, Philo et SES, Langues et SES…) : possibilité de plus de cohérence pour l’élève, donc meilleur apprentissage, voire possibilité d’allègement de nos programmes…, voir les thèmes communs…

Il est aussi fortement souhaitable de remettre les TPE en terminale !

SUR LE CYCLE TERMINAL …

Constat : les TICE sont des éléments nécessaires dans la formation des élèves. Les TICE doivent-elles être évaluées PAR les SES – ou par une discipline ? (compétences transversales avec le B2i)

Devons nous nous saisir du B2i pour par exemple valider les compétences des élèves de la série ES ?

Pour les programmes du cycle, il faudrait réintroduire des Sc Po dans le TC si l’option disparaît (comme les auteurs pour la spécialité). Il ne pas se focaliser sur une opposition microéco et macroéco les 2 doivent continuer à s’articuler… comme l’économie et la sociologie !

Il faudrait repartir de problématiques claires et simples pour nos élèves (comme dans l’ancien programme).

Le lien social dans le cadre national en 1ère, le changement social en terminale (plus dynamique).

Faut-il du spiralaire - pertinence de la répétition - ou faire des coupures entre 1ère et Tale – gain de temps - ?

Attention aux Indications Complémentaires ! ! Nous souhaitons vivement que les IC soient transformées en Document d’Accompagnement qui ne fait plus partie du programme et donc ne sert pas pour l’élaboration des sujets de Bac… Ce serait une source importante d’allègement de nos programmes !

Quid des orientations post bac et donc de rôle de propédeutique des SES ? Les SES n’ont pas pour principal objectif d’alimenter les facultés de Science Economique ou de Sociologie ! Les débouchés sont bien plus vastes !

SUR L’EVALUATION AU BAC

Nous rappelons notre exigence de documents plus factuels dans les sujets de Bac (comme le précisent pourtant les instructions officielles d’élaboration des sujets…)

Un bilan du groupe de réflexion académique sur l’évaluation au Bac est présenté (nous aurons certainement un bilan officiel par l’IPR). Comment faire pour montrer la valeur ajoutée des SES ? Le principal enseignement est de permettre à l’élèves de valoriser ces connaissance mais aussi ces compétences avec des épreuves plus découpées voire plus variées (par exemple, la commission propose une évaluation des SES sous forme d’un TPE « SES » avec oral collectif ! …) A suivre car leurs travaux ne sont pas terminés… et les collègues ne savent dans quelles mesures leurs préconisations seront retenues !

commentaires (1 message)


  • Contribution de la régionale de Dijon 21 avril 2009 08:44, par SES defender

    Les TPE en terminale ? Très bonne idée.
    Le ministère peut le rétablir à deux conditions : (1) que les élèves en fasse la demande, (2) que le volume horaire des SES et de l’HG soient réduits d’une heure pour compenser l’horaire prof et ne pas alourdir le temps de travail des élèves. Donc chiche : 4h de cours de SES au lieu de 5h (ce qui oblige à couper dans le programme) et 1h de TPE.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales