Hommage à Huguette Bergeron

Huguette Bergeron peut être considérée comme une des "mères fondatrices" des SES. Historienne d’origine, elle a expérimenté ce qui allait devenir les sciences économiques et sociales dans ses classes au lycée de Sèvres dès 1964. Son mari, Louis Bergeron, historien de l’économie, était un collègue de Marcel Roncayolo, qui avait, avec Charles Morazé, écrit les premiers programmes de sciences économiques et sociales. Ainsi, avec Henri Lanta, elle a été appelée à ses côtés par l’inspecteur général Guy Palmade, contribuant alors à dessiner les contours de cette nouvelle discipline. Femme engagée elle a aussi été directrice de cabinet de Michèle André, secrétaire d’Etat chargée des droits des femmes dans le gouvernement Rocard à la fin des années 1980.

Comme fondatrice de l’association des professeurs de sciences économiques et sociales puis comme inspectrice, elle a été de tous les combats pour défendre les sciences économiques et sociales, régulièrement menacées de disparition ou de dénaturation. En cette année du cinquantenaire de la discipline, l’APSES tient à souligner la contribution d’Huguette Bergeron à la création et à la défense des sciences économiques et sociales, à saluer sa mémoire, et présente à ses proches ses plus sincères condoléances.

Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales