Articles de la rubrique “INITIATIVES & ACTIONS”


Lettre au Premier Ministre et au Ministre de l’Education Nationale à propos de "la théorie du genre" à l’école

Le 26 novembre 2013 Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, Lors d’une interview au Journal La Croix (édition du 30 septembre), vous avez déclaré à propos de l’introduction d’une « théorie du genre » à l’école : « De quoi parle-t-on ? S’il s’agit de faire reculer les stéréotypes, je pense que tout le monde sera d’accord. En effet, il reste énormément de progrès à faire en matière d’égalité entre (...)

Compte rendu réunion APSES / BdF

Compte rendu réunion APSES / BdF Note : ce compte rendu a été soumis à nos interlocuteurs avant diffusion. Ils l’ont trouvé fidèle à nos échanges. Suite à la lettre ouverte adressée le 17 septembre au gouverneur de la Banque de France concernant la future cité de l’économie et de la monnaie (CEM), l’APSES a été reçue pendant 1h30 lundi 7 octobre par plusieurs responsables du projet[1]. L’APSES a précisé le contexte de sa demande d’entrevue : tribune de (...)

L’APSES rejoint C.O.R.P.U.S.

L’APSES rejoint C.O.R.P.U.S., "COllectif pour la Refondation des Programmes Universitaires et Scolaires". Le blog du collectif

Lettre à France 2 de l’AFS, l’ASES et l’APSES à la suite d’un reportage dans un JT

Le reportage en question est visible là : http://www.francetvinfo.fr/ecoles-d...

Pour une véritable refondation des programmes scolaires

http://refonderprogrammesscolaires.... Pour une véritable refondation des programmes scolaires L’instauration du conseil supérieur des programmes est assurément une avancée au regard des problèmes posés par de nombreux programmes scolaires ou référentiels de formation ces dernières années. Elle offre une chance précieuse d’impulser un processus réellement novateur d’élaboration et de conception des contenus à enseigner. C’est l’occasion de rompre avec un (...)

Lettre ouverte de l’APSES au gouverneur de la Banque de France

En pièce jointe, une lettre ouverte de l’APSES adressée mardi 17 septembre au gouverneur de la banque de France concernant le futur musée de l’économie et de la monnaie. Lire le compte-rendu de l’entrevue qui s’en est suivie

Compte-rendu de l’entrevue du 29 août 2013 de l’APSES avec M. Montoussé

Ce compte-rendu a été soumis à Marc Montoussé, qui l’a trouvé fidèle à nos échanges. L’APSES, représentée par Marjorie Galy, Sabine Lê et Erwan Le Nader, a été reçue par Marc Montoussé, doyen de l’Inspection Générale de SES, le jeudi 29 août 2013. L’entretien a débuté, tout d’abord, par des informations apportées par M. Montoussé sur : L’arrêté du nouveau CAPES pour lequel il confirme qu’une seule question sera posée au candidat dans (...)

Compte-rendu de l’entrevue du 29 août 2013 de l’APSES au cabinet du Ministre

Ce compte-rendu a été transmis à nos interlocuteurs pour relecture. Ils l’ont trouvé fidèle à nos échanges. L’APSES a été reçue suite à sa demande jeudi 29 août 2013 au cabinet du Ministre par Laurent Crusson (conseiller technique du Ministre pour le premier degré, le collège et la voie générale du lycée), Véronique Fouquat (DGESCO, chef du bureau des programmes) et Isabelle Robin (DGESCO, bureau des lycées d’enseignement généraux et technologiques) Place des SES en (...)

Rentrée 2013 : SES, continuer à réparer les dégâts !

Comme le Ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, l’avait lui-même souligné en octobre dernier, les Sciences Économiques et Sociales (SES) ont été particulièrement maltraitées avec la réforme Chatel, tant sur le plan des contenus que sur celui de leur place dans le lycée. Aussi l’APSES se réjouit de la mise en place du Conseil Supérieur des Programmes et demande que celui-ci se saisisse au plus vite des programmes et épreuves de SES vivement contestés, pour (...)

Résultats de l’enquête sur les conditions d’enseignement des SES en 2012-2013 : une mesure des dégâts de la réforme Chatel

Une enquête menée par l’APSES sur les conditions d’enseignement des Sciences économiques et sociales en 2012-2013, renseignée par 872 enseignants, du 11 au 25 juin 2013, permet d’établir un premier bilan de la réforme du lycée mise en oeuvre en 2010 : il est largement négatif. En seconde, les difficultés observées dès 2010-2011 persistent. Un tiers des enseignants a au moins quatre classes de seconde ; parmi eux, la moitié ont cinq classes ou plus. La plupart du temps, (...)
Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales