Articles de la rubrique “SES et Série ES dans les media”


Sur l’inculture économique des français, une fois encore. (Revue de presse)

A lire aussi en ligne sur le site de l’Idiès S’appuyant le plus souvent sur les résultats de quelques sondages douteux, les éditorialistes économiques en mal de copie s’en prennent à « l’inculture économique » des français dont seraient bien sûr responsables les programmes, mais surtout les enseignants. Cette fois c’est l’éditorialiste du Point Pierre-Antoine Delhommais qui s’y colle et, franchement, ça ne vaut pas tripette ! Des français ignares (...)

L’Editorial de Pierre-Antoine Delhommais : "1 point de PIB, cela fait combien ?"

A lire en ligne sur le site du Point L’éditorial de PIERRE-ANTOINE DELHOMMAIS 1 point de PIB, cela fait combien ? Le Point - Publié le 19/12/2013 Les Français sont des cancres en économie. La faute aux programmmes et aux manuels scolaires. Régulièrement, on voit à la télé - c’est d’ailleurs toujours très drôle - des hommes et des femmes politiques se planter sur le prix du ticket de métro (4 euros selon Nathalie Kosciusko-Morizet) ou sur celui de la baguette de (...)

Ne séparons pas l’économie des sciences sociales ! (Revue de presse)

Le Temps, 25/10/2013, Tribune Ancien doyen de la Faculté des sciences économiques et sociales, Beat Bürgenmeier juge la réforme envisagée par le rectorat de l’Université de Genève absolument funeste et même réactionnaire Beat Bürgenmeier Que l’Université doive transmettre une formation répondant aux besoins de l’économie est une revendication compréhensible dans une société apeurée par des perspectives de chômage persistant et des adaptations parfois douloureuses à un (...)

L’économie, un enseignement orienté ? (Revue de presse)

A lire aussi en ligne sur scienceshumaines.com Sciences Humaines, n°253 novembre 2013, pp. 26-27 Par Xavier Molénat Mis à jour le 14/10/2013 L’économie, un enseignement orienté ? Article issu du numéro 253 - novembre 2013 Accusés de donner une vision trop critique de l’entreprise, les enseignants de sciences économiques et sociales revendiquent une vision plurielle de l’économie de marché. Pour son discours d’investiture, le 3 juillet 2013, Pierre Gattaz, le (...)

Éducation : ces matières qui font polémique (Revue de presse)

A lire aussi en ligne sur lefigaro.fr Éducation : ces matières qui font polémique Par Marie-Estelle Pech Publié le 20/09/2013 à 19:24 Les programmes de français, d’histoire et d’économie déclenchent des ­débats enflammés. La méthode globale La querelle des méthodes de lecture ressort périodiquement depuis les années 1960. Elle oppose les défenseurs des méthodes globale et mixte aux tenants de la méthode syllabique. Le dernier débat date de 2006. À l’époque, le (...)

Emission "Du grain à moudre" : 5 ans après, la crise a-t-elle révolutionné l’enseignement de l’économie ?

L’émission en ligne (podcast) 5 ans après, la crise a-t-elle révolutionné l’enseignement de l’économie ? 12.09.2013 - 18:20 IMG/mp3/crise.mp3 Invité(s) : Renaud Chartoire, enseignant de sciences économiques et sociales (SES) au lycée Guist’hau de Nantes Marie-Florence Lamy, responsable du master spécialisé Finance internationale à la Rouen Business School Gilles Raveaud, maître de conférences en économie à l’Institut d’Etudes (...)

Emission "Questions critiques" : Enseigner l’économie

L’émission du vendredi 13 septembre 2013en ligne (podcast) IMG/mp3/fi_questions_critiques_enseigner_economie.mp3 Enseigner l’économie La rentreé des classes a eu lieu et Vincent peillon, Ministre de l’Education Nationale va ouvrir le chantier cette année de la réforme des programmes. Zoom ce soir sur l’enseignement de l’économie en France. Avec Erwan Le Nader, Professeur de sciences économiques et sociales au Lycée Gutenberg de Créteil (94). (...)

Trois mois plus tard, Vincent Peillon et Pierre Gattaz s’écharpent encore sur le bac de Sciences Economiques et Sociales (Revue de presse)

A lire aussi en ligne sur Europe1.fr TROIS MOIS PLUS TARD, VINCENT PEILLON ET PIERRE GATTAZ S’ÉCHARPENT ENCORE SUR LE BAC DE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES Par Corentin Dautreppe | 06/09/13 - 16:09 RATTRAPAGES - Au début de l’été, Pierre Gattaz, tout juste nommé président du Medef, avait raillé le sujet du bac passé par "sa plus jeune fille". A l’heure de la rentrée, le sujet incriminé fait son retour sur la table lors d’un débat avec le ministre de (...)

Droit de réponse de l’APSES à The Economist à propos de l’article du 6 juillet 1013 "Class struggle"

A lire aussi en ligne sur le site de The Economist L’article du 6 juilet 2013 Studying society in France SIR – It is hardly surprising that the head of the main employers’ federation in France and the Institute of Fiscal and Economic Research (IREF) would criticise an exam paper in sociology where students had to “demonstrate that social conflict can be a factor behind social cohesion” (“Class struggle”, July 6th). But I thought your newspaper (...)

Pierre Gattaz "hors sujet" au bac économique (Revue de presse)

A lire aussi en ligne sur lemonde.fr LE MONDE | 09.07.2013 Par Maryline Baumard Le nouveau président du Medef, Pierre Gattaz, n’aura pas perdu de temps pour fâcher l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses). Ce regroupement disciplinaire d’enseignants de lycée a même trouvé le temps, entre deux oraux de rattrapage du baccalauréat, de lui signifier qu’il n’avait pas le niveau et venait de faire un "hors sujet". Le Monde.fr a le (...)
Apses.org | Association des Professeurs de Sciences Économiques et Sociales